Si vous voulez vous procurer le maillot de foot de votre équipe préférée, il va falloir que vous évitiez de tomber sur des contrefaçons. Plus facile à dire qu’à faire vu le nombre grandissant de vendeurs qui s’enrichissent grâce à des produits contrefaits ! Afin de ne pas vous faire arnaquer, nous allons tout vous révéler sur ce commerce.

Quels sont les types de maillots de foot ?

Qu’ils soient contrefaits ou non, il existe deux types de maillots de foot distribués par plusieurs marques et par des magasins officiels ou non-officiels. On distingue donc :

  • Les maillots Authentic : ce sont les maillots de foot professionnels, l’écusson y est thermocollé pour assurer un meilleur confort aux joueurs.
  • Les maillots Réplica : comme leur nom l’indique, ces maillots de foot sont des répliques des maillots de foot pro. Ces derniers sont un peu plus larges et moins élastiques que les maillots authentiques et l’écusson y est brodé.

Comment distinguer un vrai maillot de foot d’un faux?

Pour veiller à ne pas acheter de maillot authentic ou réplica contrefaits, il faut s’entourer de mille précautions et avoir le coup d’œil, car il peut être très facile pour un connaisseur de différencier un vrai d’un faux maillot. Pour ce faire, il faut avoir les bonnes astuces et vérifier :

  • Les tailles des maillots de foot ainsi que leurs coupes : les maillots de foot contrefaits sont généralement plus petits mais également plus larges que les maillots professionnels. A titre d’exemple, un maillot M contrefait est l’équivalent d’une taille S en replica mais sans être cintré.
  • La qualité du tissu : inspecter la qualité du tissu est un moyen infaillible pour distinguer un vrai maillot d’un faux. Les contrefaçons utilisent généralement des tissus basiques voire bas de gamme et ceci se fait sentir au toucher. On peut également le constater sur les détails du tissu, comme les bandes Flyvent sur les tissus des produits Nike qui sont assez difficiles à imiter.
  • Les logos : les logos des maillots contrefaits sont en général plus gros ou plus fins que les vrais maillots. Ils présentent également des irrégularités plutôt visibles. L’idéal est de se munir du logo du maillot professionnel pour pouvoir le comparer à celui du maillot que vous désirez acheter.
  • Les finitions : celles-ci renseignent sur les technologies utilisées par le fabricant. Les maillots contrefaits sont généralement moins avancés en terme de technologie et cela se voit; on peut comparer, par exemple, les coutures ou la taille et le nombre des rayures qui sont sur le maillot !

Si vous trouvez que les maillots authentiques sont trop chers, vous pouvez attendre la fin de la saison pour en acheter directement auprès de votre club préféré !